Ebbstone – Anne Sophie Hennicker

Quatrième de couverture:

Avez-vous déjà imaginé à quoi ressemblerait votre quotidien si le surnaturel s’y invitait ?

Miya, 20 ans, se réveille à l’hôpital avec une amnésie partielle. Elle n’a gardé aucun souvenir des mystérieuses circonstances de son accident, de l’endroit où elle étudie, de ses liens d’amitié, mais également de l’existence de créatures légendaires…

Pour savoir ce qui lui est arrivé, elle devra retourner à Ebbstone, une école très spéciale. Miya se découvrira gardienne d’un dragon et se retrouvera embarquée auprès d’Emmanuel dans d’étranges quêtes, organisées par l’établissement. Ensemble, ils tenteront de découvrir qui se cache derrière ces escapades énigmatiques.

Sont-ils prêts à déceler tous les secrets que renferme Ebbstone ? Parviendront-ils à déjouer les dangers qu’ils rencontreront ? Arriveront-ils au bout de l’aventure ?

« Les dragons se murèrent dans un silence de mort. Ils le sentaient approcher, cet individu à l’aura diabolique. Celui qui le guettait, tapi dans l’ombre, se délectant de chaque seconde de la scène qui se déroulait devant ses yeux. Le jeune homme ne l’avait pas vu et, même s’il se retournait, il ne le verrait pas. Il était son ombre. Son plus grand ennemi. Depuis toujours. »

Informations pratiques

  • Roman auto-édité.
  • 362 pages (format e-book).
  • Genre : fantastique et thriller.

Mon avis : ⭐ ⭐ ⭐ ◾ ◾ / 5

Ebbstone d’Anne-Sophie Hennicker est un roman fantastique jeune adulte et je souhaite d’ailleurs remercier l’autrice pour l’envoi de son roman !
L’intrigue est intéressante et l’écriture fluide, quoique peut-être un peu trop orale (ce qui m’a un peu dérangée au début et ne m’a pas permis de rentrer directement dans l’histoire).

L’intrigue était intéressante et le fait qu’il y ait des dragons m’a tout de suite attirée, cependant, j’ai trouvé les idées bonnes, mais pas assez développées. Les dragons justement, je m’attendais à vivre pleins d’aventures extraordinaires avec eux et finalement, pas vraiment. Certes il y a de l’aventure, mais j’ai eu l’impression que les actions s’enchainaient à une vitesse folle et que tout était un peu trop partiel.

Aussi, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages principaux. Miya est à mon gout trop impulsive, j’ai l’impression qu’elle ne réfléchit pas avant de passer à l’action et que tout ce qui lui arrive est un peu trop gros, trop invraisemblable (d’ailleurs, je n’ai pas compris pourquoi il lui arrive tant de malheurs, car ce n’est pas elle qui est la cible principale du méchant de l’histoire). Quant à Emmanuel, il est trop détaché et antipathique. Malgré le fait que l’autrice nous montre sa souffrance, je n’ai pas réussi à éprouver de sympathie pour ce personnage.
Nos personnages principaux ont 18 ans au début de l’histoire et commencent leurs études supérieures; cependant comme l’histoire se passe dans un lycée avec une CPE et des surveillants (et de par leurs comportements), je n’ai pas réussi à me les imaginer majeurs.

Ce roman se termine par une fin ouverte qui m’a un peu dérangé car elle laisse trop de questions en suspens. À ce que j’ai compris, l’autrice prévoit d’écrire la suite de ce roman, peut-être aurais-je donc les réponses à tous mes questionnements !

Bilan :

Ce roman fut une bonne lecture, l’intrigue était bonne, et le mélange des genres entre le thriller et le fantastique fonctionne bien. Malgré tout, et vous l’aurez compris, je pense, j’ai été un peu déçue par le manque d’approfondissement dans les idées et dans le déroulement de l’histoire qui, je trouve, est un peu trop rapide. Je pense ne pas avoir accroché à ce roman car il est destiné à un public plus jeune.

Tu as lu ce livre ?

Alors note le !

0 / 5. 0

Il n'y a pas encore eu de vote ! Soit le premier à t'exprimer.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.