Eden (T.1 – L’appel de la corneille) – Ian Valderen

Eden - L'appel de la corneille de Ian Valderen. Ebook autopublié en 2020

Quatrième de couverture:

Et si le Diable se cachait au Paradis…

Érin a obtenu le poste de ses rêves. Dans la métropole prodigieuse d’Éden, elle s’attend à démarrer une nouvelle vie, loin de ses problèmes familiaux et des fantômes de son passé. Mais elle comprend rapidement que la cité de lumière est loin de correspondre au portrait idyllique qu’on lui a vendu…

Des meurtres passés sous silence.
Une drogue composée des ténèbres les plus pures.
Des cultes dédiés aux dieux oubliés.
Une étudiante portée disparue.

Érin n’a jamais cru au surnaturel, mais plongée au cœur d’une enquête qui repousse les frontières du possible, sa conception de la réalité s’effrite à chacun de ses pas.
Qui cherche donc à l’éliminer ?
Quels secrets sont cachés dans l’ombre d’Éden ?
Et si la corneille qui l’observe constamment était venue chercher son âme ?

Franchissez le seuil d’un univers où se mêlent ésotérisme, mythologies et fantasy.
Explorez une terre qui pourrait apporter le salut à l’Humanité ou la conduire à la damnation.

« Cette contrée qui se prétendait bénie des dieux tirait sa lumière de la terre ; l’inspecteur regrettait qu’en contrepartie, elle se soit privée de celle des astres. »

Informations pratiques

  • Roman auto-édité.
  • 408 pages (format e-book).
  • Genre : science-fiction
  • ISBN : B08JVH6BNH.
  • Age minimum conseillé par l’auteur : 16 ans.

Mon avis : ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ / 5

Tout d’abord, je souhaite remercier Ian Valderen de m’avoir envoyé son livre. L’appel de la corneille est le premier tome de la saga Éden, ce fut vraiment une très bonne lecture et j’ai très hâte de lire la suite !

Dans ce livre, nous plongeons dans un univers empli magie (bravo à l’auteur pour tout le côté ésotérique, on apprend vraiment plein de choses, on sent le travail de recherche), de complots et de personnages plus sombres les uns que les autres. Nous y suivons les aventures de Peter (inspecteur d’une quarantaine d’années, assez détestable au début du livre) et de sa jeune collègue Erin. Tous deux travaillent au sein du BEC, -tout comme une majorité d’hommes ce qui est à mon sens un peu dommage-, le Bureau des Enquêtes Criminelles d’Éden.
Éden est une ville française et un petit paradis technologique ou malheureusement, il se passe de nombreux crimes assez terrifiants.

Au début, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. L’univers est extrêmement riche et détaillé et je n’arrivais pas vraiment à tout mettre en ordre dans ma tête. Une fois le premier quart passé (et les explications de l’auteur sur le contexte politique que vous trouverez ci-dessous) tout s’est passé pour le mieux et j’ai vraiment aimé ma lecture !

Comme dit avec l’auteur, une carte aiderait vraiment à mieux comprendre l’univers aux niveaux politique et géographique, mais cela n’a pas été possible faute d’outils … Peut-être en aurons-nous une pour les prochains tomes !

« La France reste la France dans ses frontières actuelles, avec son propre gouvernement et des conflits politiques entre les partisans d’un État fort et uni, et les partisans du régionalisme. En gros, toutes les régions (Bretagne, Aquitaine, Édenland, Bourgogne, PACA, etc…) veulent leur autonomie, voire leur indépendance. Les plus virulents opposants au gouvernement français se sont regroupés dans un mouvement anarchique appelé Résistance.
L’Édenland est une région française, au même titre que la Bretagne ou l’Aquitaine, à ceci près qu’elle a réussi à obtenir son autonomie grâce aux milliards que rapporte l’exploitation de la Luminescence. L’Édenland est composé de la métropole d’Éden et des territoires environnants : petites villes et villages, champs, plaines et surtout la majestueuse Forêt Sombre qui recouvre une grande partie de la région, laquelle est traversée par le fleuve Ambar. Elle est administré par le Conseil de Gouvernance Régional (CGR) qui regroupe, en gros, le conseil municipal d’Éden et les maires de toutes les petites villes de l’Édenland, même si, dans les faits, c’est bel et bien Gabriel Delacoix, le maire d’Éden, qui gouverne presque comme un monarque toute la région. »

Ian Valderen

Au niveau des personnages je les ai vraiment trouvé agréables. Commençons par Peter Bull. Au début, il est exaspérant et énervant. Faire équipe -et qui plus est avec une femme- ne lui convient pas du tout et il sait le faire savoir en usant de surnoms sexistes et de commentaires déplacés. J’ai énormément aimé qu’Erin, la coéquipière en question, ne se laisse pas faire et le remette -lui et les autres hommes- à chaque fois bien en place à coup de remarques cinglantes. Cependant, au fut et à mesure de l’enquête, nous apprenons à connaître Peter, il m’a paru moins bourru, mais à toujours son fort caractère, et plus humain. Au final, c’est un personnage que j’ai énormément apprécié.
Erin est une jeune enquêtrice originaire d’Irlande qui a toujours rêvé de vivre à Éden. Elle est intelligente, a beaucoup de caractère et de repartie.

En bref, les personnages sont très travaillés et c’est un vrai plaisir de les découvrir. Au niveau des personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé celui de Léo et de Finbar, le faux-monnayeur !

L’enquête policière est très mystérieuse et je n’ai pas du tout réussi à savoir où l’auteur voulait m’emmener. La fin m’a vraiment surprise et nous laisse avec plein de questions !

Bilan :

Vous l’aurez donc compris j’ai énormément apprécié ma lecture malgré quelques petits bémols comme le cruel manque de personnages féminins.
La fin résonne un peu comme un cliffhanger, et j’ai vraiment très hâte de lire la suite !

Tu as lu ce livre ?

Alors note le !

0 / 5. 0

Il n'y a pas encore eu de vote ! Soit le premier à t'exprimer.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.