La Belgariade (T.1 – Le pion blanc des présages) – David Eddings

Le pion blanc des présages de David Eddings chez Pocket

Quatrième de couverture:

Et les Dieux créèrent l’homme, et chaque dieu choisit son peuple. Ah! Que le monde était jeune, que les mystères étaient limpides! Mais Torak, le dieu jaloux, vola l’Orbe d’Aldur, le joyau vivant façonné par l’aîné des dieux, et ce fut la guerre. Le félon fut châtié ; à Cthol Mishrak, la Cité de la Nuit, il dort toujours, d’un long sommeil hanté par la souffrance.
Le fleuve des siècles a passé sur les royaumes du Ponant. Les livres des présages ne parlent plus qu’aux initiés, mais ils sont formels : Torak va s’éveiller. Et justement l’Orbe disparaît pour la seconde fois. Que le maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toutes choses.
Belgarath le sorcier parviendra-t-il à conjurer le sort? Dans cette partie d’échecs cosmique, il a réussi à préserver une pièce maîtresse : le dernier descendant des Gardiens de l’Orbe, désigné par les présages, mais qui n’est encore qu’un petit garçon jeté sur les routes par une venteuse nuit d’automne. Un simple pion, et si vulnérable…

« Au début, il eu seulement la sensation du passage d’innombrables années qui dévalaient le temps comme un océan de nuages monstrueux, se succédant jusqu’à l’infini, et puis, plus brutal qu’un couteau, vint le sentiment d’une perte, d’un deuil sans cesse renouvelé. »

Informations pratiques

  • Publié chez Pocket.
  • 348 pages (format ebook).
  • Genre : fantasy.
  • ISBN : 2744170852.

Mon avis : ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ◾ / 5

Le pion blanc des présages est le premier tome de la série La Belgariade. Il s’agit d’un tome d’introduction qui permet à l’auteur de poser le décor, l’univers, les personnages et l’intrigue.

Dans ce tome 1 (et dans toute la série je suppose), nous suivons les aventures du jeune Garion. C’est un jeune garçon, nous pouvons même dire un jeune adolescent qui ne sait pas qui il est; il ne sait pas qui sont ses parents et à donc été élevé par une de ses tantes nommée Pol. Le récit est écrit à la première personne du singulier, le narrateur est Garion et donc nous non plus nous ne savons pas qui il est; nous découvrons son histoire en même temps que lui.
Garion est apparemment un adolescent pas du tout banal et je suppose qu’il va devenir quelqu’un d’important dans ce monde ou plusieurs dieux cohabitent. J’ai hâte de lire la suite de la saga !

Ce tome 1 est entrainant et la plume de l’auteur est fluide. Il m’a cependant demandé pas mal de concentration afin de comprendre l’univers, l’histoire et la mythologie. Il est nécessaire de bien comprendre tout cela afin d’appréhender parfaitement la quête présente dans l’intrigue.
La quête justement ma tenue en haleine, on veut savoir qui à volé quoi, à qui, pourquoi et où est-il maintenant?

Bilan :

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce premier tome de la Belgariade et j’ai très hâte de lire les quatre autres tomes !

Tu as lu ce livre ?

Alors note le !

0 / 5. 0

Il n'y a pas encore eu de vote ! Soit le premier à t'exprimer.

Articles recommandés

2 commentaire

  1. Je ne connaissais pas du tout avant que tu m’en parles et ce n’est pas trop mon style!

    1. Heu oui pas du tout même, c’est de la fantasy adulte ça ne va pas te correspondre x)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *