Le tatoueur d’Auschwitz – Heather Morris

Le tatoueur d'Auschwitz de Heather Morris chez Editions City

Quatrième de couverture:

L’histoire vraie de Lale Sokolov, Juif chargé de tatouer les femmes arrivant à Auschwitz. C’est ainsi qu’il rencontre Gita et en tombe amoureux. Ensemble, ils partagent des moments volés au cœur de l’horreur, sans jamais perdre l’espoir d’être réunis à leur sortie du camp.

Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.
Un jour , pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie….

«  Les prisonniers ici ne ressemblent plus à des humains. Plutôt à des marionnettes abandonnées par leur marionnettiste. »

Informations pratiques

Mon avis : ⭐ ⭐ ⭐ ◾ ◾ / 5

 Je me suis fixée un objectif cette année, celui de lire plus de romans historiques et le tatoueur d’Auschwitz fut une très bonne découverte !

J’avais vu quelques petits avis passer sur ce livre où les personnes décrivaient ressentir de fortes émotions au moment de leur lecture, et ça a été le cas de 3 filles ayant fait la LC avec moi. Cependant, je n’ai pas ressenti autant d’émotion. Et finalement lorsque j’y pense ce n’est pas plus mal, j’ai beaucoup aimé le fait que ce livre parle d’une histoire vraie sans forcément avoir tout le pathos liés à cette histoire justement.

On sent bien sur que les événements que vivent les personnages sont difficiles, mais je ne sais pas, j’ai l’impression que l’auteure a décrit les événements un peu en les survolant et je pense que c’est à cause de ça que je n’ai pas réussi à m’émouvoir autant que certains lecteurs.

Je n’ai pas beaucoup lu de livre sur des détenus de camps de concentration (je crois que c’est même mon premier) et j’ai vraiment bien aimé le fait que l’on suive les aventures de Lale, un détenu un peu privilégié dans le camp, je vous laisse découvrir pourquoi dans le livre.

Malgré le fait que je n’ai pas été transportée par les émotions, la fin m’a tout de même touchée et d’ailleurs, lisez la note de l’auteur, la postface et les informations complémentaires ! On y apprends pleins de choses !

Tu as lu ce livre ?

Alors note le !

0 / 5. 0

Il n'y a pas encore eu de vote ! Soit le premier à t'exprimer.

Articles recommandés

2 commentaire

  1. super chronique! je n’ai jamais lu de livres sur ce sujet non plus!

    1. Franchement n’hésites pas à commencer par celui-ci il est bien!

Répondre à unlivrealaplage Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.